imaginaire

 

Moi j’habite le pays des nues, des nuages, des nuées

Sans nul autre point de repère qu’un ciel peuplé d’oiseaux de fer

De ballons-sondes, de montgolfières

J’habite le pays des chimères, des coups de Lune, des clairs de Terre

Le pays de l’imaginaire