lubrizol-rouen-incendie-fumee-seveso-854x554-1

Hier un incendie s'est déclaré dans une usine de produits chimiques de la société Lubrizol classée Seveso seuil haut (« à haut risque ») ; cette usine synthétise et stocke des produits chimiques (phosphorés et organosulfurés) destinés à être utilisés comme additifs pour lubrifiants. 

Créée en 1954 sur les bords de la Seine, l'usine Lubrizol à Rouen appartient au groupe de chimie américain Lubrizol Corporation, lui-même propriété de Berkshire Hathaway, la holding du milliardaire et investisseur américain Warren Buffett. Le site a été classé Seveso "seuil haut" en raison des matières premières utilisées. En 2013, une fuite de mercaptan, un gaz malodorant "non toxique", avait été ressenti jusqu'en région parisienne et au sud de l'Angleterre. Un incident similaire s'était déjà produit en 1990 mais les vents avaient poussé l'odeur d'œuf pourri vers les côtes. La société Lubrizol France avait été condamnée à une amende de 4000 euros en avril 2014. Plus récemment, en 2015, 2000 litres d'huile minérale s'étaient déversés dans le réseau d'évacuation des eaux pluviales après un "incident d'exploitation" à l'usine chimique.