164937

 

Bien sûr elles ne sont pas plus laides que des lignes à haute tension, bien sûr elles fabriquent une énergie décarbonée qui n'envoie pas dans l'atmosphère des particules susceptibles de faire suffoquer la planète. Je suis pourtant une écologiste convaincue, n'empêche que la prolifération des parcs éoliens commence à me poser questions. Sont-ils vraiment bénéfiques à l'environnement, ne sont-ils pas néfastes pour notre santé, comparés à une énergie classique je veux dire. 

 Trois éoliennes viennent de sortir de terre pas très loin de chez moi, et le parc va bientôt s'étendre puisque j'ai vu ce matin des pelleteuses commencer à creuser de l'autre côté de la route. Je râle déjà depuis plusieurs mois quand je vois le carnage que les travaux provoquent, maintenant je m'interroge. Empierrer et bétonner des champs, est-ce vraiment écologique ? Soustraire des terres agricoles à leur rôle premier, est-ce bon pour l'environnement. A l'heure où l'on s'interroge sur le manger mieux, sain et local, ne serait-il pas plus ingénieux d'employer ces terrains à une agriculture raisonnée? Les cultivateurs vont dégager plus de profit à louer parcelle aux promoteurs qu'à les cultiver, ce n'est quand même pas le cœur de leur métier d'être rentiers.  

Quid de la biodiversité ? Toutes ces haies qu'on a arrachées, tous ces fossés qu'on a comblés pour rendre les chantiers accessibles aux engins protégeaient nombres d'espèces devenues SDF . Et que dire de tous ces chemins défoncés par le passage des grues, des camions, du matériel de levage, du bilan carbone dégagé par les moteurs de toutes ces machines et des convois exceptionnels acheminant les mats et les pales depuis l'étranger. Parce que oui, j'ai appris que la fabrication des éoliennes ne profitaient pas à l'industrie française puisqu'elles sont produites en Allemagne, ou aux Pays-Bas. 

 Ces machines ne sont pas éternelles, elles ne vont pas fonctionner ad vitam aeternam. A t'on prévu un après? Leur recyclage, tout comme celui des panneaux solaires, va t'il poser un nouveau problème environnemental?  

J'ai aussi entendu parler de ces ondes nocives pour la santé, de ces nuisances sonores qui peuvent provoquer stress, insomnie, irritabilité et une sensibilité particulière des animaux de compagnie et d'élevage. 

 Une autre question me taraude. Le vent, c'est un élément naturel, immatériel et gratuit. Pourtant nos factures d'électricité ne cessent d'augmenter. Pourquoi ? A qui profite la transition écologique ? Aux grands lobbies de l'énergie ? Ces installations, bien trop souvent à l'arrêt à mon goût, sont-elles vraiment rentables? Où trouver des réponses, auprès des élus qui trouvent là une manne financière pour leur commune, auprès des fournisseurs d'énergies, auprès du ministère de la transition écologique, de la santé? Je ne sais pas, je m'interroge, je ne sais plus vers qui me tourner pour obtenir des informations fiables et ça me dérange.

Tout comme ces grandes hélices blanches qui saturent nos paysages de campagne, j'ai l'impression de brasser du vent.