2a09f93c67_50166277_aliments-gourmands-eau-statista (2)

Source : Water footprint network(un réseau regroupant scientifiques, entreprises et citoyens), mars 2020

Le calcul tient compte de la quantité d'eau directe et indirecte nécessaire à la fabrication de différents produits. Pour le bœuf par exemple, on prend en compte l'eau utilisée pour faire pousser la prairie ou les céréales ayant servi à nourrir l'animal, l'eau que boit la vache et celle nécessaire à la transformation et le transport de la viande.

Les cacaoyers ont besoin de beaucoup d'eau, entre 10 et 15 litres par jour, dans une tasse de 125 millilitres de café, il y a en fait... 130 litres d'eau, il faut  11 400 litres pour produire un kilo de pistache, 237 litres d'eau par kilogramme de laitue ou 287 litres pour la pomme de terre.