03 janvier 2022

Les jours se suivent, le chat s'étire

 *Marcel Ohayon  
Posté par Miss Sterre à 19:07 - Permalien [#]
Tags :

02 janvier 2022

Bonané

  Je ne prendrai pas de calendrier cette année, car j'ai été très mécontent de celui de l'année dernière
Posté par Miss Sterre à 19:05 - Permalien [#]
16 décembre 2021

Tout le monde veut devenir un cat♥♥♥

Posté par Miss Sterre à 10:06 - Permalien [#]
Tags :
31 octobre 2021

CHALLOWEEN🎃🦇🧛👻

   
Posté par Miss Sterre à 19:07 - Permalien [#]
Tags :
11 octobre 2021

Cats eyes

  Le chat ouvrit les yeux, le soleil y entra. le chat ferma les yeux le soleil y resta. Voilà pourquoi le soir, quand le chat se réveille, j'aperçois dans le noir deux morceaux de soleil. Maurice Carême
Posté par Miss Sterre à 11:53 - Permalien [#]
Tags :
06 octobre 2021

L'amour est partout

  🐺💕🐺💕🐺💕    
Posté par Miss Sterre à 12:44 - Permalien [#]

04 octobre 2021

Toutes concernées

   Octobre Rose 
Posté par Miss Sterre à 19:45 - Permalien [#]
17 septembre 2021

Pas emballée

Lors de son discours d'inauguration, le président de la république a dit que l'empaguetage de l'Arc de Triomphe "est un formidable présent aux Parisiens, aux Français et au-delà, à tous les amateurs de l'art". L'Arc de Triomphe en lui-même est un formidable présent, son enrubannage à mon sens, n'est qu'un délire mégalo. Je sais bien que la notion d'art est subjective, que l'art se ressent plus qu'il ne s'explique, mais cette expression là ne provoque chez moi aucune émotion. Par contre, même si c'est un projet entièrement... [Lire la suite]
Posté par Miss Sterre à 19:31 - Permalien [#]
11 septembre 2021

20 ans déjà

Il y a des évènements qui vous marquent à tout jamais, et vous vous souviendrez toute votre vie de ce que vous faisiez au moment où c'est arrivé, et de l'effroi que vous avez ressenti. Ce jour-là, 4 attentats suicides ont fait 2 977 victimes et ont traumatisé le monde entier.  
Posté par Miss Sterre à 16:28 - Permalien [#]
06 septembre 2021

Bye bye Bébel

Une gueule, une gouaille, une décontraction. Des cascades, de l'humour, de la dérision. Un garnement au style inimitable, voila ce qu'il incarne pour moi. L'homme de Rio, 100 000 dollars au soleil, Peur sur la ville, Un singe en hiver, Borsalino, Itinéraire d'un enfant gâté, et le plus déjanté à mon goût, Le magnifique, du pur Belmondo dans le registre tac, tac, badaboum où il incarne  François Merlin, un écrivain râté, se glissant dans la peau de Bob Saint-Clar, James Bond de pacotille, espion tout droit sorti de son... [Lire la suite]
Posté par Miss Sterre à 20:29 - Permalien [#]
Tags :